différence entre kiné et ostéopathe

Kiné & Ostéo

Au niveau de la formation

Kinésithérapeute

La formation entre kinésithérapeute et ostéopathe est différente du fait de la présence de chacune de ces deux professions. L'exercice de la kinésithérapie est présent depuis bien plus longtemps.

Jusqu’en 2015, l’admission en IFMK était établie à partir de concours très sélectifs ou à partir du classement obtenu à l’issu d’une première année à l’université de médecine ou de STAPS, la formation s’effectuait  au seind’un  Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie(IFMK).

Depuis la réforme de 2015, en France les futurs kinésithérapeutes sont sélectionnés après une  première année de licence dans une une université, la plupart du temps PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé) mais également STAPS ( Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) ou Biologie., la formation s’effectue en 4 ans dans un IFMK, parmi lesquels les étudiants suivent cours théoriques et de nombreux stages. La plupart des instituts de formation sont privés, ils délivrent un Diplôme d’Etat (D.E) à l’issu de la formation. Le kinésithérapeute doit également  être inscrit à l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes.
Legislation

Ostéopathe

En ostéopathie, par absence de reconnaissance, il a existé pendant des années toutes types de formations de durées et d’enseignement très variables.

Depuis la réforme de décembre 2014,  la totalité des formations proposées en France s’effectuent à temps plein sur une durée de 5 ans. Cette réforme impose 4860 heures de formation parmi lesquels 1500 heures de formation pratique clinique. L’entrée en école d’ostéopathie est variable en fonction des écoles: examen écrit, dossier de candidature, entretien. Toutes les écoles d’ostéopathie sont privées, la fin du cursus d’un niveau BAC+5 donne lieu à un Diplôme d’Ostéopathie (D.O) délivré par une école agréé par le Ministère de la Santé.Le D.O est donc une indication du niveau de formation. Certaines écoles délivrent un DNO (Diplôme National d’Ostéopathie) ou un DFO (Diplôme Français d’Ostéopathie) ayant la même valeur. La profession n’est pas soumise à une numerus clausus.

Les masseurs-kinésithérapeutes souhaitant obtenir ce titre d’ostéopathe D.O doivent désormais effectuer 1900 heures de formation.

Dans l’histoire

Kinésithérapeute

Historiquement, les professions paramédicales ont été créées par les médecins afin de déléguer des tâches (infirmières, kinésithérapeutes, sages-femmes). C’est pourquoi la pratique de la kinésithérapie s’effectue sur prescription médicale, en deuxième intention.
Au XIXéme siècle est née la déontologie dans les professions.

Ostéopathe

Jusqu’au 4 mars 2002, l’ostéopathie est considérée comme exercice illégal de la médecine. La prescription médicale n’est pas nécessaire. L’ostéopathe est souvent consulté en première intention ce qui lui laisse beaucoup d’autonomie. Il n’existe pas encore d’ordre d’ostéopathe mais certains syndicats et organisation vont dans cette direction.

Les professions de kinésithérapeute et ostéopathe se sont donc mises en place de manière très différentes.

Dans la pratique

Kinésithérapeute

Le fait que l’acte de kinésithérapie s’effectue sur prescription de médecin, le nombre de séance, la zone à traiter est indiquée par la prescription mais de plus en plus les thérapeutes élargissent leur champ d’action pour ne plus se concentrer sur une zone particulière.

Le champ d’action du kinésithérapeute est essentiellement musculo-squelettique. Il est le seul à effectuer une rééducation de mobilité, de motricité ou bien une rééducation de déficience ou d’altération des capacités fonctionnelles du patient.

Le masseur-kinésithérapeute peut utiliser du matériel: électrodes, ultra-sons, poulies, élastiques, trampolines, fauteuils de rééducation, vélo, rameurs...

 

Ostéopathe

L’ostéopathie a une vision holistique du corps humain: pour chaque patient, l’ensemble de la mobilité du corps sera évalué par le thérapeute durant la séance. Il est capable de diagnostic et de traitement par les mains de blocages ou de tensions restreignant la fonctionnalité du patient. Les structures mobilisées par l’ostéopathe sont musculo-squelettique, tissulaire, viscéral et crânien. L’ostéopathe utilise seulement ses mains pour rétablir la mobilité  Il aura un rôle complémentaire au masseur-kinésithérapeute dans la rééducation et permettra d’atteindre de meilleurs résultats voire de les atteindre plus rapidement.

En fonction des formations effectués par chacun des kinésithérapeutes ou ostéopathes, les champs de compétence peuvent évoluer par rapport à cette description.

Honoraires et remboursement

Kinésithérapeute

Pour des soins sur prescription en masso-kinésithérapie, la sécurité sociale prend en charge 60% du prix facturé, les 40% restants peuvent être pris en charge par votre complémentaire santé (mutuelle ou assurance).

Il est possible que le praticien fasse un dépassement  d’honoraires particulièrement si il se déplace à votre domicile, sur votre lieu de travail ou lors de soins effectués en dehors des horaires de cabinet.

Il est préférable d’avoir au préalable un accord de la sécurité sociale (CPAM,..) pour certains soins avant de débuter les soins car il existe de rares actes non remboursés.

Remboursement

 

Ostéopathe

L’ostéopathie n’est pas prise en charge par la sécurité sociale cependant certaines mutuelles remboursent une partie voire la totalité des séances effectuées. Le remboursement des mutuelles est très variable: voici quelques exemples:il peut être de 10€ pour un certain nombre de consultation, 3 à 8 consultations totalement prises en charges par année civile voire un nombre de consultations illimité par an.

Voici les mutuelles qui vous remboursent:
Mutuelles qui remboursent les soins d'ostéopathie

HAUT